Sinon, tu as prévu quoi comme activité avec tes enfants ? Rien. Rien, c’est bien (aussi).

À la naissance de Samuel, je pensais que pour éveiller son enfant correctement, il fallait faire beaucoup d’activités avec lui.

Mais quelles activités proposer à mon tout petit ? Comment être présente et le stimuler pour être sûre qu’il soit heureux, épanoui, intelligent, brillant, occupé, attentif, curieux, ouvert d’esprit, bien dans ses pompes… ?

Il faut dire que je ne suis pas une animatrice née. Je déteste jouer à autre chose qu’aux jeux de société et je suis une calamité en bricolage… Je sais chanter des chansons, j’en connais un paquet, et raconter des histoires.

Pour me rassurer de mes angoisses, comme toujours, j’achète des bouquins.

J’ai acheté les bouquins de Marie-Hélène Place et de Eve Herrmann sur les activités d’éveil Montessori. Ce sont les premiers que je trouvais qui proposaient des activités pour les moins de 3 ans. Cela m’a ouvert à la pédagogie Montessori. J’ai lu, encore et toujours, Montessori cette fois.

En lisant Montessori, j’ai appris que les enfants étaient naturellement intelligents, brillants, attentifs, curieux, ouverts d’esprit, etc, et que pour nourrir tout cela, il fallait les laisser libres de choisir leurs propres activités et les laisser faire avec nous les tâches de tous les jours.

Puis j’ai découvert RIE qui dit qu’il faut aussi laisser la liberté à nos enfants de jouer tous seuls, dès qu’ils sont tout petit et que cela ne sert à rien d’occuper ses enfants à longueur de journée. Quel soulagement !

Magda Gerber fait la différence entre le « Wants Nothing Quality Time » et « Wants Something Quality Time ».

Wants Nothing Quality Time – I love it – c’est le moment où je m’assieds dans la piaule de mes enfants et je viens les regarder jouer. Parfois, ils viennent sur mes genoux, on parle un peu. Samuel me sollicite assez souvent pour réparer un truc, mettre le casque d’un chevalier. Je suis là pour eux, simplement, et comme ils le veulent. Parfois, je ne fais rien, parfois, je bois de la soupe avec Totoro (mais je n’ai ni mon téléphone, ni ma liste de course à faire…).

Wants Something Quality Time – c’est le temps d’interaction. Là, pour le coup, on fait quelque chose. Soit quelque chose qu’ils ont envie de faire (dessin, lire un livre, pâte à modeler…) ou quelque chose que l’on doit faire (sortir, s’habiller, manger…). S’il faut se préparer, j’explique à Eulalie ce qui va se passer et je l’habille, Samuel s’habille tout seul mais je suis présente et je l’aide si besoin.

Il y a aussi des moments où j’ai besoin d’être toute seule. Ces moments-là, généralement, ils jouent seuls. Eulalie encore plus que Samuel, parce que depuis qu’elle est toute petite, je l’ai souvent laissée jouer toute seule à côté de moi, alors que je faisais autre chose.

J’ai arrêté de culpabiliser de ne pas être une animatrice hors pair pour mes enfants et j’ai vite apprécié à quel point c’est important pour nous tous d’avoir nos temps de liberté.