Grossesse et bébé : comment se fringuer sans s’encombrer

Il y a quelques mois, j’ai ressorti mon carton « fringues de grossesses » et après deux grossesses et deux allaitements, le contenu n’était vraiment pas terrible…

Mais depuis ma dernière grossesse, j’ai pas mal travaillé sur ma consommation, l’encombrement de la maison, le zéro déchet et je n’ai pas du tout envie d’acheter de nouveaux vêtements… perdre du temps dans les magasins pour acheter des vêtements de mauvaise qualité cousus dans des conditions que je n’approuve pas et ce pour les porter que quelques mois et les laisser ensuite moisir dans un carton dans l’éventualité d’une nouvelle grossesse, très peu pour moi !

Plusieurs solutions s’offraient à moi :

1- Acheter d’occaz’ – oui mais je n’ai pas envie de les stocker ensuite !

2 – Les coudre moi-même – oui mais je débute juste en couture et je me galère déjà à faire quelques fringues pour mes enfants…

3 – les louer.

Les louer ? Ça existe ça ? On peut louer ses vêtements ?

Je pouvais profiter d’avoir des nouveaux vêtements tous les mois sans avoir à me soucier de faire les magasins, en pouvant les rendre quand je n’ai plus envie de les mettre et en pouvant en choisir d’autres sans encombrer mes placards ! Génial !

Pour les vêtements de grossesse, j’ai choisi Tale Me.

Le concept est simple, on s’abonne pendant 4 mois minimum et on peut choisir 3 vêtements tous les mois pour 29 € par mois. Si les vêtements ne vont pas, on peut les échanger. Les trous et les tâches sont pris en charge par Tale Me. Le prix de l’abonnement comprend les frais de livraison et de réexpédition des paquets.

  • Le plus : un choix varié de vêtements sur internet, de bonnes marques de vêtements, un relationnel client super sympa et un système de réception et de réexpédition super simple.
  • Le moins : les images sont parfois petites sur Internet et il est difficile de se faire une bonne idée des vêtements que l’on loue. Ma première commande était catastrophique, rien ne me plaisait. Mais échanger les vêtements était vraiment simple et sans problème et les deux autres commandes étaient plus à mon goût.

Là où c’est vraiment chouette, c’est que ça existe aussi pour les enfants !

Je vous propose de découvrir Ma Petite Étagère qui est un système de location de vêtements pour enfants sur un principe d’abonnement comme Tale Me. L’entreprise est encore en création et est en campagne de financement participatif sur Ulule. Le projet me tient d’autant plus à cœur que ce sont les cousins de Séb qui travaillent dessus.

Il ne reste que 5 jours pour participer à la campagne et bénéficier de tarifs préférentiels pour ceux qui soutiennent le projet, je vous laisse cliquer : https://fr.ulule.com/mapetiteetagere/

 

 

5 réflexions au sujet de « Grossesse et bébé : comment se fringuer sans s’encombrer »

  1. Une bien belle idée en effet… Après, d’autres pistes : pour ne pas stocker l’ocas, il suffit de le revendre à son tour ! Et sinon : porter des vêtements qui ne sont pas spécialement des vêtements de grossesse. Alors c’est sûr que ça dépend de la saison, moi j’étais en mode baleine en plein été, c’est sûr que c’est plus facile… Et que c’était mon premier, donc bidou quand même raisonnable, mais de fait j’ai porté jusque très tard certains t-shirts pas « grossesse », mais simplement très élastiques et un peu longs. J’avais aussi acheté au début de ma grossesse un double gilet de ce genre : http://www.liloupourl.com/archives/2012/09/23/25167178.html qui permet plein de combinaisons et n’est pas prévu pour la grossesse, mais s’y prête bien, ainsi qu’à l’allaitement et au portage…

    J'aime

      1. Ah oui, le pantalon, totalement indispensable ! Mais je crois que je n’en ai eu qu’un (ou deux ?) et une jupe en été, et le reste des vêtements pas de grossesse, genre robe de plage tendance hippie.

        J'aime

  2. Oooh mais c’est que ça m’intéresse !! J’ai découvert Tale Me un peu trop tard dans ma grossesse pour pouvoir en profiter. Ils ont aussi une sélection enfants mais par rapport au budget que je mets dans les vêtements, cela me revenait vraiment trop cher !
    En revanche, j’ai vraiment envie de participer à cette levée de fond car 1. Du coup le mois n’est pas si cher ; 2. Ils sont lyonnais comme moi ! Je regrette juste d’en savoir si peu sur les marques et créateurs choisis. Sur Tale Me, l’éthique et les matières organiques sont clairement à l’honneur, mais là, je n’ai pas trouvé d’informations, dommage !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s