Une semaine sans crier

Désolée pour cette longue absence, les mois d’hiver me dépriment et me donnent l’impression de garder constamment la tête sous l’eau.

La semaine dernière a été particulièrement difficile, nous étions tous les quatre fatigués et l’actualité, au lieu de nous rassembler, a terminé de m’achever.

J’ai eu l’impression d’avoir passé la semaine à crier sur Samuel. C’était épuisant pour nous deux.

Quand je m’emporte comme ça, il me semble impossible de faire machine arrière… Et à un moment, je prends conscience que ça n’arrange pas les choses, bien au contraire.

Pourquoi je crie ? Qu’est-ce qui me donne l’impression d’être à bout ?

Je crie quand :

– Je suis très fatiguée

– J’ai faim

– Je n’ai pas eu le temps de faire ce que j’avais envie de faire dans le petit temps de liberté qui m’est imparti (la sieste par exemple)

– J’ai peur

Je suis exaspérée par Samuel quand :

– Il frappe sans raison apparente

– Il semble surexcité et je n’arrive pas à le calmer

Souvent, je me rends compte qu’il frappe et qu’il est surexcité quand lui même est très fatigué, a faim, n’est pas entendu comme il le souhaiterait ou ne peut pas faire ce qu’il a envie de faire (jouer au moment de partir à l’école, par exemple…).

Le fait de poser tout cela par écrit me permet de prendre de la distance, de mieux analyser ce qui se passe et d’agir en conséquence. Cette semaine, j’ai décidé de composer avec ça et d’essayer de ne pas crier de la semaine.

J’ai donc autorisé un petit bout de pain pour patienter en rentrant de l’école si le déjeuner n’est pas prêt tout de suite. J’ai un peu lâché du lest sur la sieste aussi, je laisse Samuel faire un temps calme d’une heure au moins avec des livres. Puis, je le laisse jouer dans sa chambre en lui expliquant que j’ai besoin de temps pour moi (pour l’instant, ça marche). On ne se bagarre plus pour qu’il dorme sous toute fin… Il dort mieux la nuit et fait la sieste s’il en a besoin (et pas pour me faire plaisir).

Je sens déjà que j’y gagne – je suis bien plus de bonne humeur et je me sens bien moins fatiguée.

Bon, comme on est déjà en milieu de semaine, je peux dire que depuis lundi, je n’ai crié que deux fois – raté pour la semaine sans crier, donc, mais c’est un gros progrès. Je continue mes efforts !

Crédit photo : – Flickr – Mindaugas Danysscream and shout

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s